Quoi de neuf après un mois d'utilisation ?

Par @jbnahan69
https://www.pxfuel.com/en/desktop-wallpaper-hhjft

Voilà un petit mois, je mettais en ligne mon nouveau site après 4 mois de développement. Je vous avais expliqué pourquoi j'ai fait le choix de repartir à zéro peu de temps après la mise en ligne.

De Google aux fonctionnalités manquantes découvrons sans plus tarder ce qu'il c'est passé.

Google

Google nous donne de nombreuses indications pour lui plaire et avoir un site bien référencé par ces soins. Étant le moteur de recherche le plus utilisé, il est difficile de l'ignorer.

Il est encore plus difficile d'ignorer ces recommandations et les problèmes d'indexation qu'il rencontre.

Dans ce contexte, la mise en ligne du site a été l'occasion d'une petite montée de pression dans l'attente des erreurs que Google rencontrerait. Et malheureusement pour moi, il y en a eu.

La première erreur a été de lui interdire l'accès aux images dans le fichier robots.txt. À l'origine, cette interdiction était pour éviter l'indexation des dossiers d'upload des images. C'est dommage, mais pas très grave non plus, car je voulais tester cette possibilité.

La seconde erreur qui est arrivée est liée à l'espacement des liens en mode mobile. Dans le pied de page, les liens étaient trop près les uns des autres. 

Ça me rappelle qu'un autre blogeur a eu le même désagrément il y a peu.

Pas de panique, ce genre de problème est en général bien détecté avec les outils de développement de Chrome (ou d'un navigateur basé sur Chromium) grâce à Lighthouse.

Peu de temps après avoir corrigé les deux premières erreurs, une nouvelle erreur est remontée. Cette fois non bloquante. Malgré tout, j'ai regardé pour la corriger.

Mes tutoriels disposent de microdata prévue pour que Google les affiches différemment lorsqu'ils sont dans le résultat de la recherche. Dans ces données, il y a des URL complètes du tutoriel. Et elles étaient fausses.

La résolution de ce problème consistait à réenregistrer tous les tutoriels pour régénérer la vue publique.

En définitive, la réactivité à la correction des erreurs remontées m'a permis d'avoir très peu de pages en erreur.  De par mon travail, j'avais été sensibilisé à la migration SEO du site. J'ai donc ajouté les redirections entre les anciennes URL et les nouvelles et Google a rapidement corrigé les URL dans l'index (il en reste encore quelques anciennes).

Premier blog post

Ce blogpost est le premier du nouveau site, en effet les autres pages et blogpost ont été importés de Wordpress lors du changement de logiciel de gestion du contenu.

Pouvoir enregistrer avec le raccourci ctrl + s a été la première fonctionnalité à me manquer. Mais elle ne fut pas la première à être ajouté après la mise en production.

Lors du développement, j'ai ajouté un module permettant l'enregistrement des pages demandées introuvables (l'erreur 404). Le but de ce module est de pouvoir trouver au milieu de toutes les erreurs les vrai erreurs liées au changement de site.

Qui télécharge des fichiers ?

Et ça n'a pas loupé, je me suis rendu compte que j'avais oublié le module de téléchargement des fichiers. Sur Wordpress j'avais publié une page d'aide mémoire à destination des développeurs Web PHP. Et j'ai retrouvé son URL dans les erreurs 404.

J'ai donc dû développer ce module rapidement, pour permettre la remise en ligne du fichier. J'en ai profité pour améliorer ce module et ajouter des métadonnées telles que le nom, la taille, la licence... (pour voir le nouveau module, cliquer sur le lien juste au-dessus).

Le spam, cette plaie

Comme pour beaucoup de sites, j'ai mis un formulaire de contact sur mon site. Pour le protéger, j'ai mis un Captcha qui n'utilise pas de service tiers. Certains robots sont malheureusement capables de les résoudre.

Mais sont-ils capables de contourner AKISMET ? La réponse ne s'est pas fait attendre une fois la fonctionnalité déployée en production. Le spam a cessé instantanément. 

Ce fut de courte durée, 4 jours plus tard le spam reprend, mais sans être notifié pour rien. AKISMET fait son travail et m'évite la réception de pourriel désagréable. J'en ai profité pour ajouter la suppression automatique des spams de plus de 15 jours.

Vous pouvez donc utiliser le formulaire de contact sans crainte que je ne réponds pas à cause du flux de spam.

L'enregistrement automatique en arrière-plan

Enfin, je peux parler de cette fonctionnalité que j'aime tant. Pouvoir enregistrer le document en cours sans attendre le rechargement de la page.

En plus du raccourci clavier ctrl + s, j'ai également activé l'enregistrement automatique lors de la modification d'un champ. Je suis ainsi beaucoup plus serein lors des phases d'écriture.

Pour cela, j'ai dû jouer avec le JavaScript, pour envoyer le formulaire (fichier compris) et afficher une petite alerte avec la réponse du serveur.

Cette fonctionnalité est simple à développer, mais elle ne m'était pas complètement inconnue, j'en avais développé une similaire pour un logiciel professionnel.

Oups, c'est un peu long ces URL

Nous arrivons sur une fonctionnalité qui pourrait vous être proposée (je ne sais pas encore comment)... Lorsque je partage les articles, j'ai parfois des URL très longues.

J'ai commencé à regarder les outils pour raccourcir les URL disponibles en OpenSource. Je souhaite l'héberger pour éviter que mes visiteurs passent par des prestataires (même gratuit).

Il y en a quelques-uns. Mais aucun correspondant à mes critères, ce qui a résulté sur le développement d'un outil sur mesure. Il a la particularité d'être utilisable uniquement via des APIs et est intégré à l'administration du site.

Partager ce que vous aimez !

Les habitués l'auront peux être remarqué, une nouvelle icône est apparue en haut à droite des pages. En cliquant dessus, le menu de partage s'ouvre pour vous proposer des raccourcis pour partager la page courante avec vos amis.

Selon votre navigateur, vous pouvez copier l'URL de la page en cours dans le presse-papier. Ou déclencher la fonctionnalité de partage du téléphone.

Dites-moi ce que vous en pensez sur le réseau social où je suis présent ou par le formulaire de contact.

Et après ?

Voilà, c'est tout pour ce premier mois, merci d'avoir lu jusqu'ici. La liste des nouveautés restantes n'est pas vide et maintenant que le site est propulsé par Symfony, il y a beaucoup de possibilités.

Un point reste encore à réaliser : le nouveau site de l'extension Win32Service pour PHP.

Faite-moi part des nouveautés que vous aimeriez voir arriver sur le site en me contactant.

Restez connecter pour voir les nouveautés au fil de leur sortie, mais également pour ne pas rater le prochain article (probablement sur la sécurité).

Author avatar
Jean-Baptiste Nahan

Consultant Expert Web, j'aide les entreprises ayant des difficultés avec leur projet Web.

@jbnahan69 | Macintoshplus | Linkedin | JB Dev Labs